Installation électrique et mise au norme

L'installation électrique fait partie du second œuvre de la construction, avec les menuiseries, la pose des cloisons intérieures, la plomberie, le carrelage, le chauffage ou encore les finitions des murs.

L'installation électrique doit être réfléchie en amont du projet afin d'évaluer au plus juste les différents point d'utilisation nécessaires ou potentiels afin de prévoir un nombre de prises suffisant et de les placer judicieusement. Il est également sage à ce stade de se projeter dans le futur afin d'anticiper l'évolution des besoins.

L'installation électrique, c'est quoi ?

L'installation électrique comprend concrètement un tableau électrique et plusieurs circuits distincts, devant chacun être destiné à une seule utilisation (éclairage, prises 10-16A, lave-linge ou autre gros électroménager...).
Les circuits demandent différents ampérages et doivent être dument protégé en fonction de la puissance qu'ils seront en mesure de délivrer. Il est donc d'autant plus important de bien déterminer la position potentielle des gros appareils électriques (four et plaques, sèche et lave-linge, chauffe eau...) afin de mettre à leur disposition des prises adéquates.
L'installation électrique doit impérativement être aux normes RT 2012 et C15-100, et, à l'instar du gros œuvre, est soumise à la garantie décennale par l'entreprise qui est en charge de sa mise en œuvre.

La mise en œuvre du lot électricité impacte fortement le résultat final du test de perméabilité à l'air. En effet, des joints doivent être réalisés au niveau des arrivées du tableau électrique (si celui-ci est placé en surface habitable, dans le cellier par exemple).
Nous utilisons des boitiers étanches pour l'ensemble des prises électriques et différents accessoires.

 

encart03.png

encart01.png

encart02.png

encart04.png